Rechercher Tout sur le scoutisme

Coronavirus: Nouvelles recommandations pour les activités scoutes à partir du 1er mars 2021

1 mars 2021

Le Conseil fédéral élargit les activités possibles pour les enfants, les jeunes et les jeunes adultes à compter du 1er mars 2021: La limite d’âge pour l’assouplissement des mesures dans le secteur du sport et de la culture est relevée de 16 à 20 ans (voir Ordonnance COVID-19 situation particulière articles 6e et 6f). Cette décision ainsi que les autres assouplissements en vigueur dès le 1er mars ont aussi des conséquences positives pour le scoutisme.

Planifier les activités scoutes avec des groupes constants

Dès le 1er mars 2021, le MSdS renonce dans son concept de protection à toute limite de taille des groupes pour les activités scoutes. Cette mesure correspond aux bases légales en vigueur de l’ordonnance COVID-19. Le MSdS recommande également dès le 1er mars:

  • Les activités scoutes doivent se dérouler dans la mesure du possible avec des groupes constants. Cela permet ainsi d’éviter la multiplication des contacts et le mélange des différents groupes, en particulier entre tranches d’âges différentes.
  • Le nombre de responsables s’adapte pour garantir un bon encadrement des participants, comme cela se fait pour les activités scoutes sans restriction.
  • L’obligation du port du masque reste en vigueur pour les responsables. Les participants ne sont plus soumis à l’obligation du port du masque.
  • Les mesures de protection selon les dispositions légales en vigueur pour les activités de la branche Routier doivent être respectées. Le MSdS recommande aux groupes de routiers de continuer de se limiter aux «bonnes actions/activités de service» en petits groupes. Du point de vue légal, les activités routiers sportives et culturelles sont autorisées à l’extérieur. Pour les activités routiers impliquant des personnes nées avant 2001, les assouplissements pour les enfants et les jeunes ne s’appliquent pas. Ceci signifie que les personnes participantes nées avant 2001 ne peuvent pas se réunir à l’extérieur à plus de 15 personnes et que l’obligation de port du masque reste en vigueur si les règles de distanciation ne peuvent être respectées.

Le MSdS a adapté le concept de protection pour les activités scoutes: en fonction des nouvelles règles et recommandations. Les éventuelles communications et dispositions des associations cantonales doivent toujours être suivies par tous les groupes.

Continuer de planifier et d’agir avec prudence

Nous recommandons d’évaluer les risques avec soin lors de la planification d’activités scoutes même si les mesures seront prochainement assouplies. Pour toutes les activités scoutes, les points suivants du concept de protection restent centraux de notre point de vue:

  • Activités seulement à l’extérieur
  • Réunions toujours en ligne
  • Planifier des activités avec le moins de contacts possibles et pendant lesquelles les distances peuvent être respectées
  • Respect des règles d’hygiène habituelles
  • Renoncement aux activités avec nuitée

Les manifestations allant au-delà des activités scoutes classiques d’enfants et de jeunes jusqu’à 20 ans (p. ex. assemblées générales, réunions AdA, théâtre avec adultes dans le public, fêtes des routiers, etc.) restent interdites également dans le contexte scout. Pour de tels événements, il faut toujours prévoir un déroulement en ligne ou un report.

Perspectives pour la saison des camps

Avec la communication de mercredi dernier, le Conseil fédéral envoie aussi des signaux positifs concernant le déroulement des camps. Nous sommes donc confiants que les camps de l’Ascension, de la Pentecôte et de l’été pourront avoir lieu et nous vous recommandons de suivre le calendrier prévu pour la préparation des camps. Pour que le calendrier soit le plus sûr possible, nous recommandons toutefois d’organiser les camps pour des groupes plutôt restreints et de préférence à l’extérieur.

Vous trouverez les dispositions et recommandations en vigueur pour les cours de formation pour scouts sur le site web du MSdS sous «Formations scoutes et coronavirus».

Nous sommes heureux que le Conseil fédéral prenne en compte les besoins des enfants et des jeunes en Suisse et que des organisations comme le scoutisme soient à nouveau en mesure de proposer davantage d'offres et d'activités. Saisissons cette opportunité en prenant des décisions conscientes et en assumant nos responsabilités.