Suchen Tout sur le scoutisme

Symboles et traditions

Le scoutisme existe depuis plus de 100 ans et compte donc beaucoup de traditions. Elles fixent un certain cadre pour la vie scoute et promeuvent le sentiment d’appartenance dans le groupe.

Différences locales

Beaucoup de ces traditions existent depuis la création du mouvement scout. D’autres sont apparues avec le temps ou avec les évolutions de la société. De plus, de nombreux groupes locaux disposent de leurs propres symboles et traditions.

Réfléchir sur les traditions

Si elles sont mises en pratique sans réflexion, des traditions perdent de leur particularité et de leur signification et peuvent entraîner des réticences chez les personnes tierces. C’est pourquoi il est important d’interroger les traditions régulièrement et d’en rechercher l’origine.


Le salut scout

Le salut scout est une tradition internationalement répandue encore utilisée de nos jours dans certains groupes qui se déroule lorsque deux scouts se rencontrent. Le salut scout consiste à lever les trois doigts du milieu de la main droite et de mettre le pouce sur l’auriculaire. La branche Louveteaux a sa propre version du salut scout.

Signification

La signification du salut scout date d’un siècle. Le pouce sur l’auriculaire montre la protection du plus faible par le plus fort. Les trois doigts du milieu symbolisent la recherche du sens et du but de la vie, la responsabilité vis-à-vis des autres et une réflexion permanente sur soi-même.

Le salut des louveteaux

Les louveteaux, les plus jeunes membres des scouts, ont une version propre du salut: Le majeur et l’index sont levés et symbolisent les oreilles du loup. Le pouce est mis sur l’annulaire et l’auriculaire et représentent de nouveau le plus fort qui veille sur le plus faible.


Fleur de lys et trèfle

Le mouvement scout n’a pas seulement les mêmes formes de salutations, mais également les mêmes signes distinctifs. Le trèfle représente l’organisation mondiale des éclaireuses, la fleur de lys, celle des éclaireurs.

Signification

Les trois feuilles de la fleur de lys et du trèfle symbolisent la recherche du sens et du but de la vie, la responsabilité vis-à-vis des autres et une réflexion permanente sur soi-même.

Le trait marqué dans la feuille du milieu représente l'aiguille de la boussole qui indique toujours le bon chemin aux scouts. Le cercle autour des deux symboles montre l’appartenance de tous les membres au mouvement scout. Les deux étoiles rappellent la loi et la promesse et leur signification pour le mouvement scout.

Mouvement Scout de Suisse

Le Mouvement Scout de Suisse est membre des deux organisations mondiales et porte donc les deux signes distinctifs sur son logo. La fleur de lys représente les garçons et les hommes, le trèfle les filles et les femmes de notre fédération.

 


La main gauche

Pour se saluer, les scouts se serrent traditionnellement la main gauche. Beaucoup de gens écartent aussi l’auriculaire et touchent celui de leur camarade. Aujourd’hui, cette vieille coutume n’est pas toujours perpétuée.

Origine

Cette tradition est probablement originaire d’Afrique, où le fondateur du scoutisme, Baden-Powell, avait entendu une légende racontant l’histoire de deux tribus voisines qui se faisaient la guerre.

Légende africaine

Un jour, l’une des deux tribus en conflit fut fatiguée de faire la guerre et décida de se mettre d’accord avec le voisin peu apprécié. Le chef du peuple assoiffé de paix jeta les armes et tendit la main gauche à son homologue en signe d’amitié et de confiance.

Signe d’amitié

Baden-Powell perpétua cette salutation avec la main gauche en signe de confiance mutuelle et d’amitié. Cette signification s’illustre d’autant plus que la main gauche est la plus proche du coeur.


Le totem

Presque chaque membre du mouvement scout porte un totem personnel en Suisse. Lorsque deux scouts se rencontrent, ils se nomment d’après ce nom et même parfois lorsqu’ils ne sont plus membres actifs du scoutisme depuis longtemps.

Signification

Les enfants et les jeunes portent leur totem la plupart du temps pendant tout leur parcours dans le scoutisme et sont marqué·e·s par celui-ci. C’est pourquoi le choix du bon totem demande beaucoup de délicatesse de la part des responsables.

La totémisation

La totémisation symbolise l'appartenance des scouts dans le groupe. Elle est la plupart du temps surprenante pour les totémisé·e·s et leur reste en mémoire des années après.

Type de nom

Le totem peut être le nom d’un animal, d’une personnalité historique, d’un personnage fictif d’un film ou d’un roman ou plein d’autres choses. Les qualificatifs doivent être le plus original possible et exprimer des qualités ou des capacités particulières des enfants et des jeunes.

Autres traditions

En Romandie, les totems sont souvent assortis d’un adjectif qui n’est cependant utilisé que rarement au quotidien. Dans certains pays, les scouts n’ont pas besoin de se faire appeler par leur totem.

Répertoire de totems

Le répertoire de totems permet de trouver des noms par qualité, des qualificatifs sur les noms et de fouiller les noms

Vers le répertoire de totems


La chemise scoute

Dans le monde entier, les membres du mouvement scout portent une chemise scoute qui les rendent reconnaissables et les lie entre eux. En Suisse, chaque tranche d’âge a une couleur de chemise propre.

Apparition

Une première ébauche de la chemise scoute est apparue alors que le futur fondateur du mouvement scout, Robert Baden-Powell, était stationné en Afrique comme officier de l’armée anglaise. Ce vêtement résistant devait permettre de travailler sous différentes conditions climatiques.

Tous sont pareil

L’idée d’un uniforme pour les scouts était surtout une question d’idéal. La chemise scoute mettait de côté toutes les différences sociales, nationales et religieuses. Qui porte la chemise scoute est membre du mouvement et on ne demande pas d’où il vient.

Tranches d’âge

En Suisse, chaque tranche d’âge a une couleur de chemise propre. Les louveteaux et louvettes (8–11 ans) portent une chemise turquoise, les éclais (12–15 ans) une chemise kaki traditionnelle, les picos (16–18 ans) une rouge et les routiers et guides (à partir de 18 ans) une verte.

Symbole international

Aujourd’hui encore, la chemise scoute est restée un symbole d’appartenance au mouvement scout au niveau mondial et de son internationalité.


Le foulard scout

Le foulard fait partie des vêtements traditionnels des membres du mouvement scout. En Suisse, il sert de signe de reconnaissance car chaque groupe a son propre foulard.

Apparitio

L’idée du foulard du temps ou le fondateur du scoutisme, Robert Baden-Powell, était en Afrique. À l’époque, son but était pratique: Il s’agissait de protéger la nuque des forts rayons du soleil pendant la journée.

De nombreuses possibilités

Le foulard pouvait aussi être utilisé comme mouchoir ou pansement pour les blessures. Ses multiples fonctions len firent finalement devenirune partie intégrante de l’uniforme scout.

Signe distinctif

Aujourd’hui, les foulards de couleurs différentes servent de signe distinctif à chaque groupe scout. Lors d’événements internationaux et nationaux, on échange souvent les foulards en geste d’amitié.

Nœud carré

Le nœud du foulard n’a été inventé que plus tard. Il devait rappeler aux scouts de faire une bonne action tous les jours. Dès que cette bonne action était effectuée, le noeud pouvait être défait.