Rechercher Tout sur le scoutisme

Les castors – partageons!

Avec la branche Castors, les plus petits vivent déjà le scoutisme, accompagné·e·s par les deux castors Mauna et Sori. Tout au long de l’année, le livre d’images pour castors et les animaux en peluche accompagnent les enfants qui apprennent et découvrent de nouvelles choses passionnantes. Toutes les activités de la branche Castors sont organisées selon les principes scouts décrits dans le profil du scoutisme.

Biber

La branche Castors repose sur le bénévolat et n’existe donc pas dans tous les groupes. Les activités ont lieu dans le cadre de la colonie des castors, un groupe plus important de 15 à 20 enfants. Pour chaque partie du programme, les castors sont répartis en petits groupes de trois à cinq enfants. Les activités castors se déroulent toutes les deux à quatre semaines et ne durent pas plus longtemps que deux heures et demie. Dans la branche Castors, il est important que la responsabilité soit assumée par une personne expérimentée.

Symbolique

Le livre d’images constitue la base de la symbolique de la branche Castors. Chaque relation du Mouvement Scout de Suisse est prise pour thème dans l’un des chapitres et peut ainsi être transmise aux enfants. Le livre suit deux jeunes castors, Mauna et Sori, pendant tout une année. Ils font des excursions variées et font la connaissance d’autres habitants de la forêt.

Relation à soi

Les jeunes Castors pensent beaucoup en termes de symboles et d’objets. Ils sont encore très orientés sur eux-mêmes, mais se développent rapidement et essaient souvent de faire les choses par eux-mêmes. Ils apprennent beaucoup par l’essai et la répétition pour devenir de plus en plus indépendants. Dans un environnement adapté, ils sont en principe confiants devant les défis. Réussite, félicitations et reconnaissance sont importantes pour l’affirmation de leur personnalité.

A cet âge, avoir trop de libertés n’est pas forcément positif. Ils ont besoin d’un cadre et de limites claires, les consignes doivent être très précises. Leur conscience du danger se borne encore aux dangers clairs et imminents. Les Castors vivent au présent ; pour eux, le passé et le futur se comptent en quelques jours plus tôt ou plus tard.

Être sûr de soi et autocritique

Relation à son corps

Les enfants de la branche Castors ont déjà beaucoup d’expérience avec les différents types de mouvement (se tenir debout, marcher, sauter, rouler, tourner, grimper, se balancer, danser, lancer, attraper, glisser, etc.). Selon l’enfant, le stade de développement de ces mouvements peut toutefois être très différent. Ces mouvements sont sans cesse exercés par le jeu, le batifolage et le bricolage, jusqu’à ce qu’ils deviennent automatiques et maîtrisés.

La concentration des enfants et limitée, mais le besoin de bouger reste malgré tout élevé. C’est pourquoi il est très important de souvent alterner entre des activités calmes et des activités qui bougent. Les enfants en âge castors se fatiguent vite, mais ils récupèrent également rapidement.

S'accepter et s'exprimer

Relation aux autres

Même si les adultes sont des personnes de référence importantes et offrent un soutien sûr, les enfants en âge castors ont de nombreux contacts avec les autres enfants. Les enfants découvrent les réactions des autres à leur propre comportement et par là même les émotions des autres enfants. À cet âge, les enfants apprennent l’empathie et commencent à comprendre les réflexions des autres.

Par le jeu, ils apprennent les règles de base importantes du comportement social. Ils apprennent à se défendre, à régler seuls leurs premiers conflits et commencent à développer de l’empathie. Dans le cadre de jeux de rôles, ils imitent le comportement des adultes et apprennent à le comprendre. Les jeux animés leur permettent d’apprendre à respecter des règles. Les enfants ne remettent que très rarement en question l’autorité des adultes.

Rencontrer les autres et les respecter

Relation aux choses

Être créatif et respecter l'environnement

Les enfants de cet âge sont curieux et apprennent grâce à l’expérimentation et à l’observation. Leur intérêt se limite à leur environnement direct et à leurs expériences concrètes.

Les enfants en âge castors plongent dans les histoires et les mondes fantastiques et s’identifient aux personnages principaux. Ils ne sont pas toujours capables de distinguer l’imaginaire de la réalité, mais apprennent pas à pas à le faire. Ils apprennent également petit à petit à percevoir la différence entre les humains, les animaux et les plantes. Ils apprennent à respecter les animaux et les plantes en tant qu’êtres vivants, ce qui est la base d’un comportement respectueux de l’environnement.

Relation au spirituel

Être ouvert et réfléchir

A cet âge, les enfants reprennent les valeurs et les idées religieuses des adultes qui leur sont proches. Leur point de vue va de soi pour eux et il leur donne de la sécurité. Dans un premier temps, ce qui est nouveau les déconcerte ou leur paraît même « faux ». Les adultes sont des exemples très importants et ont de ce fait une responsabilité à leur égard.Les enfants les observent très attentivement et imitent leur comportement. Ils déduisent également les règles et normes en vigueur à partir du comportement des adultes.

Les enfants en âge castors se posent également déjà des questions philosophiques, sur lesquelles il est possible de rebondir afin de les stimuler à réfléchir.

Loi des castors

Nous, castors, ...

… nous voulons rencontrer de nouveaux·elles ami·e·s et jouer avec eux·elles.
… nous sommes curieux·euses et nous voulons découvrir de nouvelles choses.
… nous aimons la nature et nous faisons attention à elle.

Supports

Tous les supports de la branche Castors peuvent être commandés en ligne auprès du hajk et/ou téléchargés sur notre site.

Boutique en ligne hajk

Espace de téléchargement – Castors